S&P 500: Retournement historique!

Bourse Daily

Depuis 1990 les marchés d’actions américaines n’ont pas vu un tel retournement en intraday. Je me souviens qu’en Mars 2009 la crise boursière des Subprimes s’est terminée par une publication des trimestriels de Bank of America, qui est ressorti légèrement mieux que prévu et le message de son CEA inspirait la confiance. Les marchés se sont envolés de plus +7% ce qui a donné un gros départ d’un Bull Market qui a duré pendant 10 ans!

Sommes nous face au même phénomène? Difficile d’y croire. A l’époque de nombreux plans de soutien ont été lancés et des mesures de recapitalisation des banques ont été prises. Autrement dit, la solution au problème a été proposée au Mr. Marché.

Aujourd’hui nous n’avons toujours rien. Et en plus les statistiques de l’inflation ont été peut-être pas catastrophiques mais largement pires que ce qui était prévu par les analystes. Les prochaines publications ne doivent pas être meilleures car nous avons North Stream et OPEP+ qui ont provoqué une nouvelle fois la flambée des prix de l’énergie.

Les CPI tellement attendus sont ressortis pire que prévu sur l’ensemble des 3 indicateurs publiés. Le nombre des chômeurs a été légèrement plus élevé qu’attendu. Pour le moment aucune raison fondamentale pour arrêter le Quantitative Tightening de la FED.

Source: Investing.com

(Sources: Bloomberg)

Retournement historique

Ce fut un renversement de stock pour les âges : un plongeon quasi uniforme suivi d’un rallye tout fait pour une journée vertigineuse à Wall Street. Le S&P 500 a effacé une perte de 2,4 %, marquant la première fois depuis juillet qu’il a inversé une baisse de 2 % et clôturé en hausse de 2,6 %. Jamais auparavant le marché n’avait connu des lectures aussi extrêmes dans les deux sens en une seule journée, selon les données de Bloomberg remontant à 1990. l’inflation sous-jacente au plus haut depuis 40 ans, pour voir leurs bénéfices s’évaporer en quelques heures.

Bilan de la BCE

Les responsables faucons de la Banque centrale européenne ont pour objectif de commencer à dénouer la réserve d’actifs de 5,1 billions d’euros (4,9 billions de dollars) de l’institution d’ici le début de 2023 tout en conservant les taux d’intérêt comme principal outil de politique monétaire, selon des personnes proches du dossier. Un consensus se dégage parmi certains membres du Conseil des gouverneurs selon lequel le processus de contraction devrait se dérouler en arrière-plan pendant que la BCE se concentre sur la fixation des coûts d’emprunt. Les faucons de la BCE ont effectivement dicté l’élan de la politique monétaire depuis début juin, une domination sur la prise de décision qui suggère que leurs opinions pourraient bien continuer à prévaloir.

Trades privés

Un virage vers les marchés privés protège bon nombre des plus grands investisseurs du monde contre les dégâts causés par l’inflation galopante et la montée en flèche des taux d’intérêt. La grande question qui se pose maintenant aux géants du fonds souverain chinois de 1,2 billion de dollars à la pension publique californienne, la plus importante des États-Unis, est de savoir combien de temps ces paris privés resteront isolés alors que les perspectives économiques s’assombrissent. Les dix plus grands fonds mondiaux qui divulguent des avoirs sur des marchés non publics ont doublé leurs pondérations combinées à des actifs tels que le capital-investissement et le crédit, l’immobilier, les infrastructures et les fonds spéculatifs à environ un quart de leurs portefeuilles depuis la crise financière mondiale.

Credit Suisse

Mizuho Financial est devenu un prétendant pour au moins une partie du groupe de produits titrisés du Credit Suisse alors que la banque suisse se rapproche d’un accord final, selon des personnes connaissant le sujet. La banque japonaise est en concurrence avec des acteurs comme Apollo Global, Centerbridge Partners, Pimco et Sixth Street. Le Credit Suisse a déclaré que la plate-forme de produits titrisés est très rentable et emploie environ 20 milliards de dollars d’actifs pondérés en fonction des risques et environ 75 milliards de dollars d’exposition à l’effet de levier, qui est une mesure réglementaire des actifs. Il doit dévoiler les résultats de son examen stratégique le 27 octobre.

DISCLAIMER

L’attention est expressément attirée sur le fait que tout investissement présente des risques, les investissements réalisés pouvant évoluer à la hausse ou à la baisse. Les performances passées ne constituent aucune garantie pour l’évolution future. Mind Your Cash n'est pas responsable des décisions d'investissement prises par ces abonnées et le contenu de cette vidéo, ainsi que d'autres ressources liées, ne comportent pas des conseils d'investissement. Le contenu de Pavel KAREPIN et de Projet Mind Your Cash sont destinés exclusivement à des fins pédagogiques, éducatives et informatives. Il ne s’agit en aucun cas d’une recommandation pour acheter ou vendre un instrument financier particulier. Trader les futures, les indices, les actions, les devises… peut comporter un risque de perte et ne convient pas à tous les investisseurs. Vous devez être conscient(e) des risques associés aux marchés financiers avant d’investir.

0 commentaires publiés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Premium

Accédez à encore plus de contenu en devenant membre Premium

CLub Option Invest

Le club d'apprentissage des stratégies d'investissement...

Rejoignez nous sur Télégram

Plus de contenu, plus d’échanges, une communauté de plus en plus nombreuse chaque jour…

Derniers articles

COVID-chaos en Chine et le Black Friday

TotalEnergies: Pourquoi je prends mes PROFITS ?

Zero-COVID fait son retour en Chine

Articles similaires

Zero-COVID fait son retour en Chine

Zero-COVID fait son retour en Chine

La Chine a déclaré les assouplissements sur sa politique COVID-zéro il y a quelques jours et déjà c’est le moment pour faire une marche arrière. Cela met en avant le manque de contrôle sur la ...
L’explosion des prix se stabilise!

L’explosion des prix se stabilise!

Les marchés sont en plein rebond. Ce rebond a été renforcé par des bonnes statistiques des PMI aux États Unis qui servent aussi d' indicateur de l’inflation. Paradoxe est que FED refroidit les ...
Share This