Optimisme injustifié

Le week-end a été chargé en événements. D’un côté poutine semble à nouveau changer les objectifs de la guerre. Le mot « dénazification » apparait de moins en moins sur la table des négociations. Au même temps l’annonce a été faite de se concentrer sur l’Est de l’Ukraine qu’est désormais déclaré comme l’objectif final bien moins ambitieux. D’un autre coté les rumeurs ont apparu sur l’empoisonnement des membres de la délégation qu’ont participé dans les pourparlers, notamment Roman Abramovich. Quelle sera la suite ? Difficile à dire. Biden n’a pas brillé non plus avec ces déclarations irresponsables lors de sa visite en Europe. En effet, en disant que poutine ne peut pas rester au pouvoir ouvre une boite de pandore des théorie de complots. A mon avis, Biden parfois ferait mieux de se taire car ce n’est pas la première fois qu’il lancent de propos ayant des conséquences internationales très lourdes.

La crise énergétique prend elle aussi une virage dangereuse. L’idée d’acheter le gaz et le pétrole avec des roubles n’a pas trouvé de succès d’après les membre de la G7 – les plus gros clients de la Russie. Le porte-parole du Kremlin a annoncé qu’une rupture des approvisionnements soit possible. Après, on sait peu sur les résultats de la visite de Biden en Europe ou la question énergétique était parmi les centrales.

Les marchés restent haussier car l’anticipation de la fin du conflit domine. Je reste réservé même si cette hausse s’inscrit dans mon scénario de base. Pour moi la crise est à venir et ce n’est qu’un rebond technique largement anticipé.

Saxo Bank: Nous n’attendons strictement rien sur le plan des négociations entre l’Ukraine et la Russie. Le Kremlin est engagé dans une guerre d’attribution, par nature longue. Croire à un règlement du conflit rapidement serait faire preuve de naïveté. En revanche, cette séance sera importante pour deux raisons principales. Premièrement, Lululemon va publier ses résultats. La marque d’habillement sportif créée au Canada a parfaitement réussi son expansion internationale. Elle a des clients fidèles. Elle a aussi franchi le cap de la pandémie sans difficulté. C’est une de nos valeurs préférées depuis que Virginie Robert (Constance et Associés) nous en a parlé il y a plusieurs années de cela. Deuxièmement, une statistique américaine majeure est attendue aujourd’hui. L’indice de confiance du consommateur devrait chuter pour le troisième mois consécutif à 107,0. La baisse des marchés boursiers, la hausse de l’essence et les risques géopolitiques sont quelques-uns des facteurs qui inquiètent le consommateur américain. Heureusement, la dynamique sur le marché du travail reste positive. Les créations d’emplois devraient être en hausse de 500 000 en mars (publication ce vendredi).

(Sources: Bloomberg, NYT, Saxo Bank, Reuters)

Guerre en Ukraine

Alors que les alliés de l’OTAN discutent des termes de tout accord de paix potentiel à conclure entre la Russie et l’Ukraine, des signes de divisions stratégiques émergent dans leurs rangs. Une série de dilemmes se précisent sur les conditions qui pourraient être jugées acceptables par l’Ukraine pour tout accord, notamment en ce qui concerne les garanties de sécurité que les membres de l’alliance pourraient offrir à Kiev. Il existe également des divergences sur les armes supplémentaires à envoyer à l’Ukraine et sur la question de savoir s’il est utile ou non de parler au président Vladimir Poutine.

Le président Joe Biden a déclaré qu’il n’annonçait pas de changement de politique américaine lorsqu’il a déclaré que le Russe Poutine “ne peut pas rester au pouvoir”, mais qu’il exprimait sa propre colère face à l’invasion de l’Ukraine. « Je ne rembourse rien. Le fait est que j’exprimais l’indignation morale que je ressentais », a déclaré Biden, après qu’on lui ait demandé s’il regrettait une remarque qui avait alarmé certaines capitales alliées.

Moral des Consommateurs Allemands

Le moral des consommateurs allemands devrait s’effondrer en avril alors que la guerre en Ukraine a poussé les attentes économiques et de revenus des ménages à de nouveaux niveaux record depuis la crise financière de 2009, selon une enquête publiée mardi. L’institut GfK a déclaré que son indice de confiance des consommateurs, basé sur une enquête auprès d’environ 2000 Allemands, a chuté à -15,5 points en avril, contre -8,5 points révisés un mois plus tôt, le plus bas depuis février 2021. Les analystes interrogés par Reuters s’attendaient en moyenne à ce que l’indice chute à -14,0. “En février, les espoirs étaient encore grands que le sentiment des consommateurs se redresse avec l’assouplissement des restrictions liées à la pandémie. Cependant, la guerre en Ukraine a fait disparaître ces espoirs dans les airs”, a déclaré l’expert en consommation de GfK, Rolf Buerkl, dans un communiqué.

DISCLAIMER

L’attention est expressément attirée sur le fait que tout investissement présente des risques, les investissements réalisés pouvant évoluer à la hausse ou à la baisse. Les performances passées ne constituent aucune garantie pour l’évolution future. Mind Your Cash n'est pas responsable des décisions d'investissement prises par ces abonnées et le contenu de cette vidéo, ainsi que d'autres ressources liées, ne comportent pas des conseils d'investissement. Le contenu de Pavel KAREPIN et de Projet Mind Your Cash sont destinés exclusivement à des fins pédagogiques, éducatives et informatives. Il ne s’agit en aucun cas d’une recommandation pour acheter ou vendre un instrument financier particulier. Trader les futures, les indices, les actions, les devises… peut comporter un risque de perte et ne convient pas à tous les investisseurs. Vous devez être conscient(e) des risques associés aux marchés financiers avant d’investir.

0 commentaires publiés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Premium

Accédez à encore plus de contenu en devenant membre Premium

CLub Option Invest

Le club d'apprentissage des stratégies d'investissement...

Rejoignez nous sur Télégram

Plus de contenu, plus d’échanges, une communauté de plus en plus nombreuse chaque jour…

Derniers articles

COVID-chaos en Chine et le Black Friday

TotalEnergies: Pourquoi je prends mes PROFITS ?

Zero-COVID fait son retour en Chine

Articles similaires

Zero-COVID fait son retour en Chine

Zero-COVID fait son retour en Chine

La Chine a déclaré les assouplissements sur sa politique COVID-zéro il y a quelques jours et déjà c’est le moment pour faire une marche arrière. Cela met en avant le manque de contrôle sur la ...
L’explosion des prix se stabilise!

L’explosion des prix se stabilise!

Les marchés sont en plein rebond. Ce rebond a été renforcé par des bonnes statistiques des PMI aux États Unis qui servent aussi d' indicateur de l’inflation. Paradoxe est que FED refroidit les ...
Share This