Le décrochage de l’immobilier américain

Les transactions immobilières sont en chute libre aux États Unis. C’est une conséquence des taux élevés. La situation faut vraiment penser à la crise de 2008/2009 mais à l’époque il y a eu beaucoup d’emprunteurs fragiles (subprimes). La situation immobilière aux États Unis il ne faut pas extrapoler sur nous. Les mécanismes de financement sont très différents. Cela reste une histoire américaine qui peut impacter la Macro globale, mais pas de lien direct avec l’immobilier en France.

(Sources: Saxo Bank, Bloomberg)

Macro

Le CAC 40 a continué sur sa trajectoire haussière. Les propos rassurants tenus par plusieurs membres du Conseil des gouverneurs de la Banque Centrale Européenne (BCE) concernant un mécanisme anti-fragmentation semblent rassurer. Aucun détail n’a pour l’instant été communiqué. Mais ce n’est pas l’essentiel. Les investisseurs ont juste besoin de savoir que l’institution ne reste pas passive face aux déboires du marché obligataire. Notons que l’écart de performance est impressionnant ce mois-ci entre les obligations et les actions. Les gestions mixtes (qui allient actions et obligations et qui sont très fréquentes) vont devoir être contraintes de racheter des actions en fin de mois pour rééquilibrer leurs expositions entre les deux classes d’actifs. Ce sera d’ailleurs peut-être un élément de soutien supplémentaire (mais éphémère) des marchés actions. Aujourd’hui, l’attention se portera essentiellement sur les chiffres de l’inflation au Royaume-Uni. Ils seront mauvais. Aucune bonne surprise à attendre.

Immobilier américain

Le décrochage de l’immobilier américain se confirme. C’est un point noir à surveiller. Les ventes de logements existants ont chuté à leur plus bas niveau depuis deux ans en mai. Les prix sont à un niveau record (au-dessus du seuil symbolique des 400 000 dollars) et les taux d’intérêt hypothécaires ne cessent pas de grimper en réaction au durcissement de la politique monétaire par la Réserve Fédérale (le taux fixe à 30 ans atteint 5,78% selon les données de Freddie Mac). La question qui se pose désormais est de savoir si le dégonflement de la bulle immobilière aux Etats-Unis sera brutal ou ordonné. Pour le moment, la banque centrale américaine ne semble pas s’inquiéter outre-mesure de la répercussion de la trajectoire de hausses de taux sur l’immobilier.

Estonie avertit l’OTAN

La Russie mène actuellement des exercices militaires avec des attaques de missiles simulées contre l’Estonie, a déclaré la nation balte, mettant en garde contre l’escalade des tensions entre Moscou et un membre de première ligne de l’OTAN. Le ministère estonien de la Défense a déclaré que les comportements provocateurs s’étaient intensifiés à la frontière estonienne avec la Russie avant le sommet de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord prévu la semaine prochaine à Madrid. L’Estonie et ses voisins baltes, la Lituanie et la Lettonie, ont été parmi les plus ardents défenseurs d’une réponse plus forte à la guerre en Ukraine.

Gaz russe

L’Allemagne s’apprête à déclencher la deuxième étape d’un plan d’urgence gaz en trois étapes, ce qui pourrait signifier de répercuter la hausse des prix sur l’industrie et les ménages. Le gouvernement pourrait bientôt passer à l’étape « d’alarme ». Il en est au stade de l’« alerte précoce » depuis le 30 mars. L’Allemagne cherche à réduire sa consommation de gaz pour consolider ses stocks après que la Russie a réduit ses livraisons la semaine dernière d’environ 60 % via un pipeline clé. Le ministre de l’Economie, Robert Habeck, a déclaré que cette décision visait à perturber les marchés.

A venir: aujourd’hui

L’indice des prix à la consommation au Royaume-Uni est attendu en hausse en mai (9,1% sur un an contre 9,0% en avril). La semaine dernière, la Banque d’Angleterre (BoE) a augmenté son taux directeur de 25 points de base. Mais ce n’est qu’un début. Étant donné l’envolée généralisée des prix, nous n’excluons pas que la BoE intervienne en urgence avant sa réunion du 4 août. D’autres banques centrales ont agi ainsi récemment (comme la Banque centrale de Hongrie la semaine passée qui a augmenté sans prévenir son taux directeur principal de 50 points de base pour soutenir la monnaie locale).

DISCLAIMER

L’attention est expressément attirée sur le fait que tout investissement présente des risques, les investissements réalisés pouvant évoluer à la hausse ou à la baisse. Les performances passées ne constituent aucune garantie pour l’évolution future. Mind Your Cash n'est pas responsable des décisions d'investissement prises par ces abonnées et le contenu de cette vidéo, ainsi que d'autres ressources liées, ne comportent pas des conseils d'investissement. Le contenu de Pavel KAREPIN et de Projet Mind Your Cash sont destinés exclusivement à des fins pédagogiques, éducatives et informatives. Il ne s’agit en aucun cas d’une recommandation pour acheter ou vendre un instrument financier particulier. Trader les futures, les indices, les actions, les devises… peut comporter un risque de perte et ne convient pas à tous les investisseurs. Vous devez être conscient(e) des risques associés aux marchés financiers avant d’investir.

0 commentaires publiés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Premium

Accédez à encore plus de contenu en devenant membre Premium

CLub Option Invest

Le club d'apprentissage des stratégies d'investissement...

Rejoignez nous sur Télégram

Plus de contenu, plus d’échanges, une communauté de plus en plus nombreuse chaque jour…

Derniers articles

L’inflation se calme et les Bourse explosent à la hausse !

Les nouveaux risques nucléaire en Ukraine

Emploi Américain et une Chute du Pétrole

Articles similaires

Les nouveaux risques nucléaire en Ukraine

Les nouveaux risques nucléaire en Ukraine

La géopolitique peut à nouveau faire revenir les marchés. Il y a des rumeurs que Poutine avec ses troupes ont miné la centrale nucléaire de Zaporijia. Cette information n’est pas confirmée. Je ...
Emploi Américain et une Chute du Pétrole

Emploi Américain et une Chute du Pétrole

L’évènement du jour pour les marchés – c’est l’emploi américain. NFP ou Non Farm Payrolls, j’ai écrit un petit article pour savoir ce que c’est. La lecture des chiffres qui seront publiés cet ...
La Bourse explose à la hausse

La Bourse explose à la hausse

Tout est suffisant pour justifier la hausse quand les investisseurs veulent se positionner. Malgré le PIB américain en-dessous du consensus et les autres statistiques peu rassurantes les marchés ...
Share This