La Chine dévisse encore

Ca fait du bien de ne plus être exposé (ou presque) sur le marché chinois. Après les excellentes publications des géants du web, comme Baidu, le secteur a été massacré à nouveau hier. Les variations du prix entre 5-10% par jour sont désormais normales sur ces valeurs de qualité. Quelle conclusion peut-on faire ? Les valorisations sont plus sensible au risque chinois, que à la qualité opérationnelle des entreprises en questions. Baidu, Alibaba, Tencent etc. peuvent publier tout ce qu’ils veulent, mais le temps qu’ils opèrent dans un pays ou la politique envers le capital et les investisseurs reste obscure – gros argent ne vont pas s’y intéresser. On peut vivre des rebond spéculatifs violents, mais je ne vois pas les capitaux s’y diriger de manière durable.

Saxo Bank : Les questions autour du remplacement éventuel du président de la Réserve Fédérale américaine, Jerome Powell, et le retour du plafond de la dette agitent les opérateurs dans les salles de marché. Mais les conséquences sont faibles sur les marchés boursiers. Les investisseurs restent convaincus que le plafond de la dette n’est qu’un épiphénomène. Ils ont eu raison par le passé. En outre, la probabilité d’une reconduction de Powell est très élevée. Les différences avec la démocrate Lael Brainard ne sont pas suffisamment grandes pour que l’administration Biden décide de s’engager dans un nouveau bras de fer politique au Congrès pour sa confirmation. En l’absence de risque majeur à l’horizon, la bonne tenue du CAC 40 devrait perdurer. Le risque d’intensification de la crise énergétique en Europe, qui est réel, ne semble pas en mesure de faire dérailler la bourse, selon nous.

Inflation

BLOOMBERG : Le débat sur le caractère transitoire de l’inflation ne montre aucun signe de ralentissement. L’impact se manifeste clairement dans plusieurs domaines, y compris pour les biens au Royaume-Uni et avec des prévisions selon lesquelles les prix des aliments resteront élevés en raison des pénuries de main-d’œuvre. Les économistes voient le plan de dépenses du président américain Joe Biden augmenter l’inflation et la remontée des prix du gaz en Europe alimente également les inquiétudes. Tout cela contribue au tableau de bord de l’inflation pour le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, qui commence à montrer des signes de surchauffe.

Saxo Bank : Les chiffres de l’inflation mettent toujours autant mal à l’aise. Au Royaume-Uni, l’indice des prix à la consommation a grimpé de 4,2% sur un an en octobre. Il s’agit d’un pic de près de dix ans. La hausse des prix de l’énergie est le principal facteur explicatif. Cette donnée conforte la possibilité d’un durcissement imminent de la politique monétaire par la Banque d’Angleterre. Le marché monétaire estime à plus de 60% la probabilité d’une hausse des taux de l’ordre de 25 points de base lors de la réunion de décembre. C’est peut-être un peu exagéré, selon nous. En zone euro, l’indice des prix à la consommation a atteint 4,1% sur la même période. La Banque Centrale Européenne n’envisage pas d’intervenir. Enfin, aux Etats-Unis, le président de l’antenne de St Louis de la Réserve Fédérale américaine, James Bullard, a plaidé en faveur d’un tapering plus rapide pour contrer les tensions inflationnistes. Il a évoqué une réduction mensuelle des rachats d’actifs de l’ordre de 30 milliards $ et une potentielle première hausse des taux au premier trimestre de l’année prochaine. Il est minoritaire au sein du FOMC – l’organe de décision de la banque centrale américaine.

Chine

Saxo Bank : La Chine ouvre les écoutilles du crédit. Mais elle reste fermée. Le gouvernement chinois a demandé aux banques de soutenir les promoteurs immobiliers de nouveau. 152 milliards $ ont été débloqués pour fournir des crédits aux promoteurs. En parallèle, la stratégie zéro Covid du pays porte ses fruits. Officiellement, seul un nouveau cas de Covid a été découvert hier au niveau national. Tout le monde s’accorde à dire que le pays va maintenir une telle stratégie de lutte contre la pandémie au moins jusqu’aux Jeux olympiques d’Hiver de Pékin en février 2022. Cela signifie que les perturbations du commerce international, qui en partie reflètent l’impact de cette politique, vont perdurer au moins jusqu’au début de l’année prochaine.

COVID-19

BLOOMBERG : L’Europe intensifie sa lutte contre le Covid. L’Allemagne redouble d’efforts pour faire vacciner les gens, la Belgique réimpose les mandats de travail à domicile pour lutter contre la recrudescence des cas là-bas et l’Espagne déploie des injections de rappel pour contenir les infections. Pendant ce temps, la Suède prévoit des restrictions d’admission pour certains événements et le Portugal dit qu’il prendra toutes les mesures “nécessaires” pour endiguer le flot de cas. De nombreuses nouvelles restrictions visent les non vaccinés. Aux États-Unis, des avertissements concernant les rassemblements de vacances sont émis à mesure que les cas augmentent à nouveau là-bas.

Bitcoin/Crypto

BLOOMBERG : Bitcoin continue de fluctuer autour du niveau clé de 60 000 $, suite aux signes cette semaine que les commerçants freinent certaines des spéculations excessives qui ont fait monter en flèche la crypto-monnaie. Les responsables de la banque centrale affirment que l’évolution des tendances et des développements sur le plan réglementaire et monétaire pourrait également stopper les gains pour les actifs numériques, tandis que les législateurs américains estiment qu’une législation est nécessaire pour réglementer les crypto-monnaies avant qu’elles ne commencent à constituer un danger pour le système financier.

Voiture éléctrique

BLOOMBERG : Les gains paraboliques des constructeurs de véhicules électriques cette semaine ont été partiellement confrontés à la réalité sous la forme d’un refroidissement pour Rivian Automotive, qui a mis fin à sa série de sauts depuis sa cotation en effaçant environ 23 milliards de dollars de sa capitalisation boursière. Cela signifie qu’il a reculé derrière l’allemand Volkswagen dans la liste des meilleurs constructeurs automobiles du monde en termes de valeur marchande. La startup EV Lucid, qui a elle-même dépassé les valeurs de General Motors et Ford cette semaine, a également réduit sa récente course et a du mal à faire en sorte que les analystes de Wall Street en prennent note. Les deux, ainsi que le géant des véhicules électriques Tesla et la série de ventes d’actions de son fondateur Elon Musk, devraient rester très concentrés.

DISCLAIMER

L’attention est expressément attirée sur le fait que tout investissement présente des risques, les investissements réalisés pouvant évoluer à la hausse ou à la baisse. Les performances passées ne constituent aucune garantie pour l’évolution future. Mind Your Cash n'est pas responsable des décisions d'investissement prises par ces abonnées et le contenu de cette vidéo, ainsi que d'autres ressources liées, ne comportent pas des conseils d'investissement. Le contenu de Pavel KAREPIN et de Projet Mind Your Cash sont destinés exclusivement à des fins pédagogiques, éducatives et informatives. Il ne s’agit en aucun cas d’une recommandation pour acheter ou vendre un instrument financier particulier. Trader les futures, les indices, les actions, les devises… peut comporter un risque de perte et ne convient pas à tous les investisseurs. Vous devez être conscient(e) des risques associés aux marchés financiers avant d’investir.

0 commentaires publiés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Premium

Accédez à encore plus de contenu en devenant membre Premium

CLub Option Invest

Le club d'apprentissage des stratégies d'investissement...

Rejoignez nous sur Télégram

Plus de contenu, plus d’échanges, une communauté de plus en plus nombreuse chaque jour…

Derniers articles

COVID-chaos en Chine et le Black Friday

TotalEnergies: Pourquoi je prends mes PROFITS ?

Zero-COVID fait son retour en Chine

Articles similaires

Zero-COVID fait son retour en Chine

Zero-COVID fait son retour en Chine

La Chine a déclaré les assouplissements sur sa politique COVID-zéro il y a quelques jours et déjà c’est le moment pour faire une marche arrière. Cela met en avant le manque de contrôle sur la ...
L’explosion des prix se stabilise!

L’explosion des prix se stabilise!

Les marchés sont en plein rebond. Ce rebond a été renforcé par des bonnes statistiques des PMI aux États Unis qui servent aussi d' indicateur de l’inflation. Paradoxe est que FED refroidit les ...
Share This