Inflation dérappe. James Bullard (FED): Manipulation de Marché.

La journée du hier a été très difficile à analyser et à comprendre. La tendance était haussière avant la publication des chiffres d’inflation qui sont ressortis légèrement pires que prévu. Les Bulls était puissants et la baisse des premières minutes s’est vite calmé et les indices sont revenus à l’équilibre. Mais quelques heures après le Président de la FED de St. Louis James Bullard a évoqué une remontée des taux de 1% dès la réunion de Mars ! Ce discours a donné largement de la force aux Bears et la tendances baissière a pris le devant jusqu’à la fin de la séance. Je vous rappelle que James Bullard est un personnage très particulier. Il est le « hype-maker » le plus connu de la FED et souvent ces paroles sont utilisé pour effectuer les diverses interventions verbales. Selon moi, il s’agit d’une préparation des marchés au pire pour que la nouvelle sur la hausse de « seulement » 0.25% ou 0.50% soit perçu comme une bonne nouvelle par les marchés. Ce qu’est comique que James Bullard était le premier a crier pour augmenter les QE, voir passer les taux en négatif avant et pendant la pandémie. C’était le pigeon le plus agressif de la Fed à cette époque. Maintenant la ligne directrice du parti a changé, et il crie dans le sens de son patron et Président Biden qui veut se donner des point avant les mid-terms.

Saxo Bank: Les remous sur les marchés financiers ne font que commencer. La progression inquiétante de l’inflation aux Etats-Unis mais aussi en zone euro (la Commission Européenne a revu nettement à la hausse ses prévisions pour 2022, à 3,5% contre 2,2% il y a trois mois de cela) va renforcer les attentes de durcissement monétaire agressif. La pression est plus importante sur la Réserve Fédérale que sur la Banque Centrale Européenne. Une grande partie de l’inflation en zone euro est le résultat de facteurs exogènes sur lesquels la BCE n’a aucune prise. Une hausse du taux directeur n’aura aucun effet sur la progression des prix de l’énergie. En revanche, aux Etats-Unis, une hausse des taux, bien qu’elle prenne environ 9 à 12 mois à avoir un effet complet sur l’économie réelle, devrait être plus efficace. L’inflation américaine est en partie la conséquence de facteurs internes (la boucle prix-salaire, par exemple). En parallèle, la normalisation sur le marché obligataire se poursuit. Elle est parfois un peu brutale. Hier, le taux à 10 ans du Japon a atteint 0,23% – son point haut depuis janvier 2016. Cela ne fait que commencer. Nous anticipons que le 10 ans américain soit autour de 2,5% en milieu d’année.

FED: Spéculation sur la Hausse des Taux

BLOOMBERG: Le président de la Réserve fédérale de Saint-Louis, James Bullard, a déclaré qu’il soutenait une augmentation des taux d’intérêt d’un point de pourcentage complet d’ici début juillet – y compris la première hausse d’un demi-point depuis 2000 – en réponse à l’inflation la plus élevée depuis quatre décennies. Le plan de Bullard consiste à répartir les augmentations sur trois réunions, à réduire le bilan de la Fed à partir du deuxième trimestre, puis à décider de la trajectoire des taux au second semestre sur la base de données mises à jour. Cependant, les centristes parmi les hauts responsables de la Fed semblent sceptiques quant à une hausse d’un demi-point et suggèrent qu’il n’est pas nécessaire de commencer un cycle de hausse avec une décision agressive.

Sept hausses de Taux, Selon Goldman Sachs

BLOOMBERG: Les économistes de Goldman Sachs s’attendent maintenant à ce que la Réserve fédérale augmente ses taux d’intérêt sept fois cette année pour contenir la flambée de l’inflation aux États-Unis, en hausse par rapport aux cinq hausses qu’ils avaient connues plus tôt. Le changement de point de vue intervient après que le rapport sur l’indice des prix à la consommation américain pour janvier a montré une augmentation annuelle de 7,5 %, la plus importante depuis 1982. Les économistes de Goldman dirigés par Jan Hatzius prédisent que la Fed se déplacera de 25 points de base lors de sept réunions consécutives de l’Open fédéral. Comité de marché.

Lagarde: Pas de Hausse des Taux en Europe

BLOOMBERG: La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a averti que le Conseil des gouverneurs nuirait au rebond de l’économie après la pandémie s’il se précipitait pour resserrer la politique monétaire. Lagarde a également souligné que la zone euro ne peut être comparée à d’autres grandes juridictions. “L’économie américaine est en surchauffe, alors que notre économie est loin d’être cela”, a-t-elle déclaré à Redaktionsnetzwerk Deutschland dans une interview. “C’est pourquoi nous pouvons – et devons – procéder avec plus de prudence. Nous ne voulons pas étouffer la reprise.

Géopolitique: vers la Guerre?

BLOOMBERG: Les négociations visant à relancer l’accord de Minsk de 2015 pour mettre fin au conflit dans l’est de l’Ukraine se sont rompues après plus de neuf heures sans rapport de progrès. Un assistant du président russe Vladimir Poutine a déclaré aux journalistes à Berlin que “nous regrettons profondément” que le soi-disant cycle de négociations de Normandie n’ait pas réussi à surmonter les divergences. Alors que les diplomates se rencontraient à Berlin jeudi, la Russie et la Biélorussie ont entamé leurs plus grands exercices militaires conjoints depuis des années. Pendant ce temps, les États-Unis ont réaffirmé leur intention d’imposer des “coûts rapides et sévères” à la Russie si le Kremlin prenait des mesures agressives.

DISCLAIMER

L’attention est expressément attirée sur le fait que tout investissement présente des risques, les investissements réalisés pouvant évoluer à la hausse ou à la baisse. Les performances passées ne constituent aucune garantie pour l’évolution future. Mind Your Cash n'est pas responsable des décisions d'investissement prises par ces abonnées et le contenu de cette vidéo, ainsi que d'autres ressources liées, ne comportent pas des conseils d'investissement. Le contenu de Pavel KAREPIN et de Projet Mind Your Cash sont destinés exclusivement à des fins pédagogiques, éducatives et informatives. Il ne s’agit en aucun cas d’une recommandation pour acheter ou vendre un instrument financier particulier. Trader les futures, les indices, les actions, les devises… peut comporter un risque de perte et ne convient pas à tous les investisseurs. Vous devez être conscient(e) des risques associés aux marchés financiers avant d’investir.

0 commentaires publiés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Premium

Accédez à encore plus de contenu en devenant membre Premium

CLub Option Invest

Le club d'apprentissage des stratégies d'investissement...

Rejoignez nous sur Télégram

Plus de contenu, plus d’échanges, une communauté de plus en plus nombreuse chaque jour…

Derniers articles

Emploi Américain et une Chute du Pétrole

Nancy Pelosi à Taiwan et la reprise de la Tech US

La Bourse explose à la hausse

Articles similaires

La Bourse explose à la hausse

La Bourse explose à la hausse

Tout est suffisant pour justifier la hausse quand les investisseurs veulent se positionner. Malgré le PIB américain en-dessous du consensus et les autres statistiques peu rassurantes les marchés ...
La tendance boursière devient haussière !

La tendance boursière devient haussière !

Modèle technique baissier sur l’indice S&P 500 est désormais cassé par le haut. Si nous fermons la semaine au-dessus des 4000 points, qui correspondent au plafond du canal, et si la séance du
Google et Microsoft tiennent bon!

Google et Microsoft tiennent bon!

Encore et encore les GAFAM font preuve de résistance indépendamment de la conjoncture. Microsoft et Google (Alphabet) ont pourtant fait un peu moins bien que prévu. Manifestement les analystes, y
Share This