Encore une semaine de la FED

Après une semaine d’absence je reprend les rênes et essaye de me replonger dans les aléas économiques et boursiers. Ca fait du bien de se forcer à se déconnecter pendant les vacances afin de purger l’esprit et avoir des nouvelles idées. Finalement cette perte temporaire du fil d’actualité revient finalement efficace car cela permet d’avoir un regard différent sur pas mal des choses.

La semaine dernière s’est terminée par une journée des 4 sorcières (vendredi) en baisse marquée. Cette journée est imprévisible car beaucoup de contrats dérivés arrivent à l’échéancier et les gérants ré-équilibrent leurs positions. Chez #optioninvest, que je compte de re-ouvrir en automne 2021, nous avons vu nos options expirées pour clôturer un mois très profitable.

Les statistiques macros restent à la marge des 2 facteurs qui continuent à diriger les tendances boursières: la FED et le COVID. Rien de nouveau vraiment. Toutes les statistiques sont lues à travers un prisme de son impact sur la décision de la FED: tapering ou pas de tapering.

FED

Cette semaine on aura à nouveau n-ième réunion “très attendue” et “décisive” ou le destin des QE sera prononcé. Mais après avoir créé le suspense à plusieurs reprises cette année, je n’attends plus rien de Powell. Si en Juillet il n’a rien dit/fait, à Jackson Hole il n’a rien dit, je ne vois pas pourquoi cette semaine il déciderait de créer une chute boursière en annonçant la fin de QE. En plus la FED de New York a déjà publié son planning, donc aucun suspense:

La taille mensuelle du programme d’assouplissement quantitatif restera inchangée, la question est de savoir si les membres de la Fed auront l’audace de changer la direction de la “forward guidance” en reconnaissance de faire “de nouveaux progrès significatifs” pour émettre un avertissement au marché avec un ralentissement des achats d’actifs depuis la réunion de novembre. Logiquement, cela n’est pas possible, car les membres de la Fed ont déclaré leur engagement politique sur des données factuelles, et le nombre d’emplois dans le secteur non pharmaceutique en août était inférieur aux exigences même des faucons pour émettre un avertissement aux marchés, à l’exception de Bullard, qui ignore les données économiques qui ne correspondent pas à son scénario. Néanmoins, les membres de la Fed ont tenté de minimiser la faiblesse du rapport sur le marché du travail américain pour août en déclarant qu’ils se souciaient du nombre total d’emplois renvoyés après la pandémie, et non de la taille de l’individu non pharmaceutique, mais ont réitéré qu’il était nécessaire d’attendre le progrès du marché du travail à reconnaître nouveaux rapports. Si la Fed ne va pas perdre confiance dans le marché, aggravant la situation après l’information sur les échanges d’actions par les membres de la Fed après la pandémie, alors les instructions concernant le programme de QE resteront inchangées, dans ce cas, toute l’attention se tournera vers la conférence de presse de Powell.
Le point principal de la rhétorique de Powell sera une indication de si la Fed attend toujours le début de l’annulation du programme d’assouplissement quantitatif cette année, ou s’il existe des options pour reporter la baisse du taux d’achat d’actifs au premier trimestre 2022.

Il est évident qu’il est important pour les investisseurs de savoir si les prévisions de croissance du PIB américain seront revues à la baisse en raison de la tension Delta, si les prévisions de croissance de l’inflation et du marché du travail seront relevées, mais la principale réaction des acteurs du marché sera de les nouvelles prévisions « ponctuelles » des membres de la Fed le long de la trajectoire des taux… Les prévisions de juin supposaient 2 hausses de taux en 2023, 7 membres de la Fed s’attendant à une hausse des taux en 2022 :

En juin, les membres de la FED étaient plus optimistes quant à la nature temporaire de l’inflation, mais il n’y avait alors aucun plan pour l’impact négatif de la tension Delta, qui conduit déjà à une révision des prévisions de baisse de la croissance du PIB américain, et il y a encore plus de questions concernant l’adoption des plans de relance Biden par le Congrès américain que de réponses.

Les prévisions ponctuelles des membres de la Fed sur la trajectoire des taux seront les plus important des sujets au menu de cette réunion. Les investisseurs ne veulent pas voir la majorité des membres de la Fed en faveur d’une hausse des taux en 2022. Pas de surprises attendu sur le sujet des taux.
La rhétorique de la déclaration d’accompagnement concernant les orientations du programme de QE, dans l’esprit, devrait rester inchangée, la conférence de presse de Powell fera la lumière sur les intentions et les conditions des membres de la Fed concernant la réduction du programme de QE. Les prévisions de croissance de l’inflation sont importantes, ainsi que les prévisions « ponctuelles » de la trajectoire des taux et les prévisions de croissance du PIB américain, elles donneront une compréhension complète de l’orientation de la pensée de la plupart des membres de la Fed.

Élections allemandes 2021

Le sujet des élections en Allemagne, leur impact sur l’avenir de la zone euro, la politique de la BCE et le taux de change de l’euro est actuellement largement sous-estimé. Selon les sondages, le chef du parti PSD et l’actuel ministère allemand des Finances, Scholz, deviendra le nouveau chancelier de l’Allemagne. Le parti PSD , contrairement au parti de Merkel CDU/CSU, prône les euro-obligations et la transformation de la zone euro en États-Unis, soutenant en fait le plan de Macron, avec lequel il a remporté les élections en France.

Biden

Pas d’unité sur le plan de relance de 3,5 billions de dollars. Les sénateurs démocrates Manchin et Cinema refusent de soutenir le projet de loi, estimant qu’il s’agit d’une somme trop importante, le chef de la commission sénatoriale du budget Sanders estime que 3,5 milliards de dollars. les dollars ne suffisent pas. Mais le plus grand danger pour les marchés est l’absence de plan pour relever le plafond de la dette publique, a déclaré le Trésor américain Yellen qu’un défaut de paiement est possible en octobre.

La semaine prochaine, la chambre basse du Congrès américain entend voter sur deux projets de loi : pour le relèvement du plafond de la dette et pour une résolution de continuer à financer le gouvernement après le 30 septembre, dans l’espoir que les républicains du Sénat soutiendront au moins un des projets de loi, parce que le Sénat a besoin de 60 voix pour ratifier, une exception – l’augmentation de la dette publique par approbation budgétaire. Mais les républicains refusent catégoriquement de soutenir les dépenses des démocrates, alors que les sondages montrent une baisse de la cote des démocrates sur fond de projets de dépenses excessives.

Chine

BLOOMBERG: L’angoisse croissante des investisseurs à propos de la répression immobilière en Chine s’est propagée sur les marchés, frappant les développeurs de Hong Kong et ajoutant une pression sur les responsables pour empêcher la contagion financière. Séparément, les principaux régulateurs chinois auraient défendu leurs restrictions réglementaires bouleversantes sur diverses industries lors d’une réunion avec des dirigeants de Wall Street, tout en les rassurant que les règles plus strictes ne visent pas à étouffer les entreprises technologiques ou le secteur privé.

Indicateurs Économiques

Bonne Journée !

DISCLAIMER: Ceci n’est pas un conseil d’investissement. Les informations sont données à titre indicatif. Trading/investissement représente un risque d’une perte en capital.

YouTube:
https://www.youtube.com/c/MindYourCashPavelKAREPIN
Telegram:
https://t.me/mindyourcashpavelkarepin
Instagram:
https://www.instagram.com/mindyourcash/

DISCLAIMER

L’attention est expressément attirée sur le fait que tout investissement présente des risques, les investissements réalisés pouvant évoluer à la hausse ou à la baisse. Les performances passées ne constituent aucune garantie pour l’évolution future. Mind Your Cash n'est pas responsable des décisions d'investissement prises par ces abonnées et le contenu de cette vidéo, ainsi que d'autres ressources liées, ne comportent pas des conseils d'investissement. Le contenu de Pavel KAREPIN et de Projet Mind Your Cash sont destinés exclusivement à des fins pédagogiques, éducatives et informatives. Il ne s’agit en aucun cas d’une recommandation pour acheter ou vendre un instrument financier particulier. Trader les futures, les indices, les actions, les devises… peut comporter un risque de perte et ne convient pas à tous les investisseurs. Vous devez être conscient(e) des risques associés aux marchés financiers avant d’investir.

0 commentaires publiés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Premium

Accédez à encore plus de contenu en devenant membre Premium

CLub Option Invest

Le club d'apprentissage des stratégies d'investissement...

Rejoignez nous sur Télégram

Plus de contenu, plus d’échanges, une communauté de plus en plus nombreuse chaque jour…

Derniers articles

L’inflation se calme et les Bourse explosent à la hausse !

Les nouveaux risques nucléaire en Ukraine

Emploi Américain et une Chute du Pétrole

Articles similaires

Les nouveaux risques nucléaire en Ukraine

Les nouveaux risques nucléaire en Ukraine

La géopolitique peut à nouveau faire revenir les marchés. Il y a des rumeurs que Poutine avec ses troupes ont miné la centrale nucléaire de Zaporijia. Cette information n’est pas confirmée. Je ...
Emploi Américain et une Chute du Pétrole

Emploi Américain et une Chute du Pétrole

L’évènement du jour pour les marchés – c’est l’emploi américain. NFP ou Non Farm Payrolls, j’ai écrit un petit article pour savoir ce que c’est. La lecture des chiffres qui seront publiés cet ...
La Bourse explose à la hausse

La Bourse explose à la hausse

Tout est suffisant pour justifier la hausse quand les investisseurs veulent se positionner. Malgré le PIB américain en-dessous du consensus et les autres statistiques peu rassurantes les marchés ...
Share This