BOURSE DAILY: Entre le gaz et la FED.

Bourse Daily

Les prix de l’énergie continuent à baisser dans un contexte d’un RISK OFF sur les marchés. C’est un paradoxe selon moi. La hausse des prix de l’énergie est la raison principale de l’inflation et l’inflation est la variable du marché la plus surveillée en ce moment. Avec les avancées majeures dans la guerre en Ukraine et l’absence d’un plan B pour Poutine, nous pouvons espérer que la crise énergétique ne sera pas aussi dramatique qu’on le craignait. Par ailleurs, d’autres risques apparaissent. Notamment l’immobilier chinois représente un problème systémique probablement pire que la crise des subprimes. Mais je ne pense pas que le marché est en train de jouer ce scénario pour le moment. Pourtant le problème est réel.

Pour la réunion cruciale de la FED cette semaine, mon scénario de base est la hausse de 75 points de base et un discours rassurant par rapport à l’inflation. En revanche, la porte à d’autres hausses des taux sera laissée ouverte même pour 2023. En gros, comme cela arrive souvent, le message devrait être mitigé et il faudra plusieurs séances pour le décortiquer.

(Sources: Bloomberg, Saxo Bank)

La BCE

Le rythme et l’ampleur du resserrement monétaire par la Banque centrale européenne dépendront de sa capacité à contenir les anticipations d’inflation et à réduire la propagation des hausses de prix au-delà de l’énergie, a déclaré Pablo Hernandez de Cos, membre du Conseil des gouverneurs. le continent conduira probablement à une poussée d’inflation plus prolongée et plus intense qui ne peut être contrée uniquement par un ralentissement de l’activité, a déclaré de Cos, qui est considéré comme l’un des responsables les plus accommodants de la banque. C’est la première fois qu’il s’exprime depuis la hausse historique de trois quarts de point de ce mois-ci, qui correspond aux récentes mesures sévères prises par la Réserve fédérale.

Les États-Unis vendent le Pétrole

Le département américain de l’Énergie offrira 10 millions de barils supplémentaires de brut à faible teneur en soufre provenant de ses réserves stratégiques, avant les plans de l’Union européenne visant à interdire la plupart du pétrole russe en décembre. L’offre du gouvernement intervient à un moment où les prix mondiaux de référence du pétrole ont reculé à des niveaux observés avant l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Le moment est également remarquable car il coïncide avec l’Organisation des pays exportateurs de pétrole discutant de la possibilité de réduire la production. L’OPEP et ses alliés ont convenu de réduire la production le mois prochain de 100 000 barils par jour.

Plus d’armes à l’Ukraine

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a exhorté les pays occidentaux à fournir davantage d’armes afin que les forces puissent poursuivre leur contre-offensive contre la Russie. L’appel est venu alors que l’Allemagne s’engageait à remettre quatre autres obusiers automoteurs. Kuleba a déclaré que l’Ukraine espérait ajouter aux récents gains territoriaux. La contre-offensive est “un message clair à tout le monde que cela fonctionne, qu’il est logique d’aider l’Ukraine avec des armes parce que nous pouvons vaincre le président Poutine et son armée sur notre territoire”, a déclaré Kuleba. Il a également prédit que Poutine tentera probablement de bloquer le renouvellement d’un accord d’exportation de céréales qui expire en novembre.

DISCLAIMER

L’attention est expressément attirée sur le fait que tout investissement présente des risques, les investissements réalisés pouvant évoluer à la hausse ou à la baisse. Les performances passées ne constituent aucune garantie pour l’évolution future. Mind Your Cash n'est pas responsable des décisions d'investissement prises par ces abonnées et le contenu de cette vidéo, ainsi que d'autres ressources liées, ne comportent pas des conseils d'investissement. Le contenu de Pavel KAREPIN et de Projet Mind Your Cash sont destinés exclusivement à des fins pédagogiques, éducatives et informatives. Il ne s’agit en aucun cas d’une recommandation pour acheter ou vendre un instrument financier particulier. Trader les futures, les indices, les actions, les devises… peut comporter un risque de perte et ne convient pas à tous les investisseurs. Vous devez être conscient(e) des risques associés aux marchés financiers avant d’investir.

0 commentaires publiés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Premium

Accédez à encore plus de contenu en devenant membre Premium

CLub Option Invest

Le club d'apprentissage des stratégies d'investissement...

Rejoignez nous sur Télégram

Plus de contenu, plus d’échanges, une communauté de plus en plus nombreuse chaque jour…

Derniers articles

PMI sauve la tendance. Credit Suisse au bord de la faillite.

La bataille technique pour sauver les 3,600 points.

Lettre mensuelle: Il n’y a pas de raison pour l’optimisme

Articles similaires

CAC 40: Analyse technique

CAC 40: Analyse technique

Je suis négatif sur les indices européens. CAC 40 n’est pas une exception. Le modèle correctionnel pour CAC 40 est plus évident que pour S&P 500 et nous pouvons aller dans la  zone de ...
NASDAQ: Analyse Technique

NASDAQ: Analyse Technique

Ce n’est pas pour vous faire peur, mais NASDAQ 100 a encore de la marge pour baisser. Le locomotive Apple ne fait que commencer sa chute. C’est la plus grosse capitalisation boursière. Les GAFAM ...
Share This