Jour de la BCE. Le Marché change de direction.

L’image technique présage un changement fondamental du consensus dominant. Je ne vois pas ce que cela peut être. Cet après-midi nous regarderons la BCE, mais tout est dans les prix je ne n’attend aucun surprise. Il serait étonnant de croire qu’une simple réouverture de la Chine de son COVID zéro aurait un tel impact positif. Mon modèle technique est invalidé après un reteste et nous allons surveillez la suite.

Analyse technique S&P 500

(Source: Bloomberg, NYT, Saxo Bank)

Macro

Les opérateurs sont plutôt tendus en ce début de semaine. La trajectoire de l’inflation et des taux sur le marché obligataire continue de provoquer quelques sueurs froides. Au cours des dernières séances, de nombreux avertissements concernant l’économie mondiale ont été émis. Ça ne rassure pas. De plus en plus d’entreprises s’attendent à une rentrée de septembre compliquée (avec revue stratégique des business plans et coupes dans les investissements). Le pire sera peut-être l’année 2023 où nous ressentirons tous les effets négatifs de la hausse de l’inflation et du ralentissement économique. Bref, le moral est bas dans les salles de marché, chez les investisseurs et dans les entreprises. La semaine est plutôt calme au niveau des résultats d’entreprises. Il faudra surtout surveiller les résultats d’Inditex (la maison-mère de la marque de vêtements Zara) afin d’avoir une idée de l’état de la consommation en Europe. Plus tard, ce jeudi, DocuSign sera sous les projecteurs – l’entreprise a été victime, comme d’autres, de la panique sur les valeurs technologiques américains. Les analystes s’attendent à une croissance du chiffre d’affaires de 24% en variation annuelle (en baisse). Ça ne devrait pas être prompt à restaurer la confiance.

Les actions européennes devraient progresser alors que les actions asiatiques ont augmenté, soutenues par les actions technologiques chinoises. L’OCDE publie ses Perspectives économiques, une analyse semestrielle des principales tendances et perspectives économiques mondiales pour les deux prochaines années. Les données attendues incluent la balance commerciale de la France, la production industrielle de la Norvège et les prix des logements espagnols. Sur le front des bénéfices, Brown-Forman, Aveva et Clas Ohlson devraient faire rapport. Le Credit Suisse Group a déclaré qu’il s’attend à une perte au niveau du groupe et de la banque d’investissement au deuxième trimestre.

Inflation

Le pic d’inflation n’est certainement pas atteint aux Etats-Unis. Dans une récente étude, Larry Summers, ancien secrétaire du Trésor américain, a mis en évidence que l’inflation sous-jacente est essentiellement tirée vers le haut par le prix des logements en location qui devrait continuer de progresser selon toutes les attentes. Si les taux d’inflation historiques sont ajustés en prenant en compte les modifications qui ont affecté le panier de mesure de l’indice des prix à la consommation, le niveau actuel d’inflation sous-jacente est bien supérieur aux pics atteints dans les années 1950 et au début des années 1970 selon l’étude de Summers. Cela laisse entendre que la lutte contre l’inflation sera beaucoup plus complexe que beaucoup d’acteurs de marché ne l’anticipent. En conclusion, Summers appelle à une politique monétaire beaucoup plus agressive – similaire à celle mise en place par Paul Volcker au début des années 1980. Elle avait réussi à faire refluer l’inflation mais cela avait poussé l’économie américaine en récession. Il est impossible avec de tels niveaux d’inflation d’éviter une récession, certainement.

Gaz (GNL) et Pétrole

L’Europe a détrôné l’Asie en tant que principale destination du gaz naturel liquéfié américain alors que la région en manque d’énergie cherche à réduire sa dépendance vis-à-vis des approvisionnements russes. Les États-Unis ont envoyé près des trois quarts de tout leur gaz naturel liquéfié vers l’Europe au cours des quatre premiers mois de 2022, les expéditions quotidiennes vers la région ayant plus que triplé par rapport à la moyenne de l’année dernière, a déclaré l’US Energy Information Administration. L’année dernière, le bloc n’était la destination que d’un tiers des approvisionnements américains. Cette augmentation signifie que les États-Unis représentent désormais près de la moitié des importations européennes de GNL, soit environ le double de la part en 2021. Les États-Unis se sont engagés à augmenter les approvisionnements en carburant super réfrigéré vers l’Europe après que le bloc a décidé de s’éloigner du gaz russe.

Sur le marché pétrolier, la tendance de fond est toujours haussière. Le WTI se négocie autour des 119 dollars. La hausse de la production décidée par l’OPEP+ la semaine dernière n’a pas réussi à apaiser les inquiétudes concernant les difficultés d’approvisionnement. L’Arabie Saoudite n’a d’ailleurs pas complètement joué le jeu. Le pays a augmenté plus que prévu ses prix de vente pour le mois de juillet pour l’Asie en anticipant une forte hausse de la demande avec la sortie des confinements en Chine. Le Brent évolue autour des 120 dollars. A deux reprises, le seuil des 122 dollars a stoppé net la phase de progression (mais la vraie résistance se situe à 123,75 dollars). L’offre sur le marché pétrolier reste insuffisante pour répondre à la demande. La progression récente des CAPEX est un signal d’espoir. Mais cela prendra un peu de temps pour avoir des effets d’entraînement positif sur le marché. De notre point de vue, seule une destruction de la demande peut permettre un rééquilibrage durable. Cela implique d’atteindre un prix beaucoup plus élevé, certainement au-dessus des 130 dollars.

Guerre en Ukraine

Les rivaux nationaux les plus féroces du président français Emmanuel Macron le soutiennent dans une nouvelle dispute avec le gouvernement de Kyiv au sujet de ses appels à ne pas faire honte à la Russie. Les tensions entre la France et l’Ukraine se sont aggravées au cours du week-end après que Macron a déclaré à un journal national que les alliés ne devraient pas “humilier” Moscou pour améliorer les chances de parvenir à une solution pacifique à son invasion de l’Ukraine. Le dirigeant de gauche Jean-Luc Melenchon et la dirigeante d’extrême droite Marine Le Pen soutiennent tous deux Macron, alors même qu’ils font campagne contre lui une semaine avant les élections législatives.

Angela Merkel a averti qu’il n’est pas possible d’isoler la Russie à long terme, même si le président Vladimir Poutine a commis une “grosse erreur” en envahissant l’Ukraine. Les remarques – dans une interview sur scène dans un théâtre du centre de Berlin – ont marqué le retour timide de l’ancien chancelier allemand sur la scène publique. La femme de 67 ans était restée active dans les coulisses au cours des six mois qui ont suivi sa démission. L’invasion de l’Ukraine par la Russie a exposé la plus grande économie d’Europe à une série de risques et a soulevé des questions sur les politiques de Merkel, notamment le sous-investissement dans la défense de l’Allemagne et la dépendance à l’égard des importations énergétiques russes.

DISCLAIMER

L’attention est expressément attirée sur le fait que tout investissement présente des risques, les investissements réalisés pouvant évoluer à la hausse ou à la baisse. Les performances passées ne constituent aucune garantie pour l’évolution future. Mind Your Cash n'est pas responsable des décisions d'investissement prises par ces abonnées et le contenu de cette vidéo, ainsi que d'autres ressources liées, ne comportent pas des conseils d'investissement. Le contenu de Pavel KAREPIN et de Projet Mind Your Cash sont destinés exclusivement à des fins pédagogiques, éducatives et informatives. Il ne s’agit en aucun cas d’une recommandation pour acheter ou vendre un instrument financier particulier. Trader les futures, les indices, les actions, les devises… peut comporter un risque de perte et ne convient pas à tous les investisseurs. Vous devez être conscient(e) des risques associés aux marchés financiers avant d’investir.

2 commentaires publiés

2 Commentaires

  1. julZ

    Merci Pavel pour ton analyse de qualité.

    Réponse
  2. Julien Basset

    Merci Pavel pour ton analyse de qualité

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Premium

Accédez à encore plus de contenu en devenant membre Premium

CLub Option Invest

Le club d'apprentissage des stratégies d'investissement...

Rejoignez nous sur Télégram

Plus de contenu, plus d’échanges, une communauté de plus en plus nombreuse chaque jour…

Derniers articles

L’inflation se calme et les Bourse explosent à la hausse !

Les nouveaux risques nucléaire en Ukraine

Emploi Américain et une Chute du Pétrole

Articles similaires

Les nouveaux risques nucléaire en Ukraine

Les nouveaux risques nucléaire en Ukraine

La géopolitique peut à nouveau faire revenir les marchés. Il y a des rumeurs que Poutine avec ses troupes ont miné la centrale nucléaire de Zaporijia. Cette information n’est pas confirmée. Je ...
Emploi Américain et une Chute du Pétrole

Emploi Américain et une Chute du Pétrole

L’évènement du jour pour les marchés – c’est l’emploi américain. NFP ou Non Farm Payrolls, j’ai écrit un petit article pour savoir ce que c’est. La lecture des chiffres qui seront publiés cet ...
La Bourse explose à la hausse

La Bourse explose à la hausse

Tout est suffisant pour justifier la hausse quand les investisseurs veulent se positionner. Malgré le PIB américain en-dessous du consensus et les autres statistiques peu rassurantes les marchés ...
Share This