Meta (ex-Facebook) rassure !

Grande journée s’annonce pour les investisseurs dans l’action Meta (ex-Facebook). Malgré les craintes maximales par rapport à cette publication, les trimestriels sont ressortis meilleurs que prévus. J’ai fait un post sur Telegram hier pour expliquer pourquoi je trouve cette action une opportunité incroyable le temps que le cours reste sous les 250$.

En revanche Teladoc, le chouchou de Cathie Wood, semble descendre dans l’enfer. La publication est juste catastrophique. Le risque que je vois depuis le début de l’année – c’est le démantèlement des fonds d’Ark Capital suite à la gestion du risque insensée.

(Sources: Saxo Bank, WSJ, Bloomberg, NYT, Reuters)

Macro

Il y a trop de risque dans la configuration actuelle de marché pour les investisseurs et de nouvelles incertitudes s’ajoutent à celles déjà présentes. A court terme, la visibilité étant nulle ou presque les intervenants de marché tentent de se rattraper à certains niveaux techniques sur les indices. C’est dans les résultats d’entreprises que les espoirs se portent désormais pour trouver les catalyseurs nécessaires afin de rebondir. Pour le moment, les regards sont tournés vers les valeurs technologiques et leurs capacités, théoriquement plus grandes, à résister aux pressions inflationnistes en maintenant une croissance forte et des marges importantes.

Guerre en Ukraine: La guerre du gaz

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a mis en garde les entreprises contre les demandes de la Russie de payer le gaz en roubles, alors que le continent s’efforce de réagir à la décision de Moscou de commencer à couper les approvisionnements en gaz. La société russe Gazprom a fermé les robinets de la Pologne et de la Bulgarie mercredi dans le cadre d’une escalade de l’impasse entre la Russie et les alliés européens de l’Ukraine. Moscou a mis à exécution sa menace de couper les approvisionnements si les paiements n’étaient pas effectués en roubles, et l’attention se tourne maintenant vers la réaction de l’Allemagne et de l’Italie, gros acheteurs de gaz russe.

Plusieurs pays de l’Union européenne font pression pour que le bloc donne des indications plus claires sur la demande de la Russie de payer le gaz en roubles, car les conseils actuels sont trop ambigus. Un certain nombre de pays qui ont soulevé la question souhaitent que la Commission européenne précise que les acheteurs n’ont aucune solution de contournement pour acquiescer aux demandes du Kremlin, selon des personnes proches des discussions. La confusion survient après que la Russie a interrompu les ventes de gaz à la Pologne et à la Bulgarie, qui ont refusé de payer en roubles. Dans le même temps, quatre entreprises européennes sont allées de l’avant et ont effectué des paiements en roubles.

Ban sur le Pétrole Russe

L’Allemagne est prête à soutenir une interdiction progressive du pétrole russe alors que les pays de l’Union européenne se bousculent pour répondre à une crise énergétique croissante à la suite de l’invasion de l’Ukraine par le président Vladimir Poutine. Berlin soutiendrait une approche progressive pour cibler le pétrole plutôt que certaines des autres options qui ont été discutées, telles qu’un plafonnement des prix ou des mécanismes de paiement pour retenir une partie des revenus de Moscou, selon des personnes familières avec les discussions entre les ambassadeurs de l’UE. Pendant ce temps, le géant français de l’énergie TotalEnergies SE a pris une dépréciation de 4,1 milliards de dollars sur son projet gazier russe phare et a indiqué qu’il pourrait rejoindre tardivement ses pairs en se retirant du pays deux mois après l’invasion de l’Ukraine. Il a d’abord refusé de rompre les liens avec Moscou, malgré l’annonce par d’autres majors pétrolières, dont BP et Exxon Mobil et Shell, qu’elles quitteraient le pays.

COVID-19 en Chine

La colère et l’anxiété suscitées par un verrouillage sévère à Shanghai, qui en est maintenant à sa quatrième semaine, ont posé un défi rare au puissant appareil de propagande chinois, qui est au cœur de la capacité du Parti communiste à étouffer la dissidence. Alors que la variante Omicron continue de se répandre à travers le pays, les responsables ont défendu leur utilisation de verrouillages généralisés et sévères, poussant un récit triomphaliste de leur réponse Covid. Mais à mesure que les gens deviennent plus conscients des coûts de vie ou de mort de cette approche, une histoire alternative de rage, de frustration et de désespoir trouve un public.

DISCLAIMER

L’attention est expressément attirée sur le fait que tout investissement présente des risques, les investissements réalisés pouvant évoluer à la hausse ou à la baisse. Les performances passées ne constituent aucune garantie pour l’évolution future. Mind Your Cash n'est pas responsable des décisions d'investissement prises par ces abonnées et le contenu de cette vidéo, ainsi que d'autres ressources liées, ne comportent pas des conseils d'investissement. Le contenu de Pavel KAREPIN et de Projet Mind Your Cash sont destinés exclusivement à des fins pédagogiques, éducatives et informatives. Il ne s’agit en aucun cas d’une recommandation pour acheter ou vendre un instrument financier particulier. Trader les futures, les indices, les actions, les devises… peut comporter un risque de perte et ne convient pas à tous les investisseurs. Vous devez être conscient(e) des risques associés aux marchés financiers avant d’investir.

0 commentaires publiés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Premium

Accédez à encore plus de contenu en devenant membre Premium

CLub Option Invest

Le club d'apprentissage des stratégies d'investissement...

Rejoignez nous sur Télégram

Plus de contenu, plus d’échanges, une communauté de plus en plus nombreuse chaque jour…

Derniers articles

COVID-chaos en Chine et le Black Friday

TotalEnergies: Pourquoi je prends mes PROFITS ?

Zero-COVID fait son retour en Chine

Articles similaires

Zero-COVID fait son retour en Chine

Zero-COVID fait son retour en Chine

La Chine a déclaré les assouplissements sur sa politique COVID-zéro il y a quelques jours et déjà c’est le moment pour faire une marche arrière. Cela met en avant le manque de contrôle sur la ...
L’explosion des prix se stabilise!

L’explosion des prix se stabilise!

Les marchés sont en plein rebond. Ce rebond a été renforcé par des bonnes statistiques des PMI aux États Unis qui servent aussi d' indicateur de l’inflation. Paradoxe est que FED refroidit les ...
Share This