La hausse n’est pas encore finie !

Dans la dernière vidéo du Café du Dimanche j’étais presque visionnaire. Mon modèle technique en train d’être testé pour une sortie par le haut. Cette fois il y a des grandes chances qu’il soit enfin cassé et il faudra chercher un autre modèle probablement plus haussier. En plus si on regarde les RSI-14 Daily pour S&P 500 ne sommes loin de la zone de surachat. Donc les conditions sont réunies pour aller au-delà des 4000 points assez rapidement.

La guerre du gaz prend pourtant de l’ampleur et c’est plus de la géopolitique que autre chose. Je vais parler de la géopolitique dans ma vidéo du Dimanche prochain. Je ne comprends toujours pas pourquoi personne de parle d’imposer le télétravail pour réduire la consommation. Solution me paraît bien testée, efficace et facile à mettre en place.

(Sources: Bloomberg, Saxo Bank)

Les Marchés

Malgré des déceptions en bourse (Alstom, Johnson & Johnson etc.), le marché parisien restait bien orienté. Le CAC 40 affiche trois séances consécutives de hausse. C’est une bonne nouvelle. Une fois la saison des résultats terminée, nous nous attendons à ce que les investisseurs reviennent massivement en bourse à l’achat. Le phénomène est déjà amorcé. Mais il reste limité. Les flux à l’achat vont d’abord se porter sur les large caps (des valeurs fortement décotées comme Hermès, par exemple). Puis viendra le tour des small et mid-caps. De belles sociétés qui ont souffert ces derniers mois, comme Believe ou encore Reworld Media devraient renouer durablement avec la hausse (plus probablement à partir du mois de septembre). Les investisseurs qui sont déjà à l’achat sont ceux qui ont eu la bonne idée de garder un peu de cash pendant le plus dur de la crise (on conseille en général d’avoir environ 10% de cash pendant ces périodes). Nous pourrions avoir un peu de volatilité sur les indices aujourd’hui du fait de la crise italienne. Notre scénario central : à l’instar du président Sergio Mattarella qui a accepté à marche forcée un nouveau mandat en début d’année afin d’éviter une crise politique, le premier ministre Mario Draghi devrait faire de même (voir plus bas pour tous les scénarios). Gardons toutefois à l’esprit que les crises politiques en Italie réservent toujours des surprises de dernière minute.

Guerre du gaz avec la Russie

L’Union européenne est sur le point de proposer une réduction volontaire de 15% de l’utilisation du gaz naturel par les États membres à partir du mois prochain, craignant que la Russie ne suspende l’approvisionnement en carburant. L’objectif serait inscrit dans un règlement accompagnant un plan de réduction de la demande que la Commission européenne devrait dévoiler mercredi. La mesure comprendrait également un déclencheur obligatoire si la situation s’aggrave et que les restrictions volontaires sont insuffisantes. Pendant ce temps, le géant gazier russe Gazprom s’apprête à relancer jeudi les exportations de gaz via son gazoduc Nord Stream vers l’Europe à capacité réduite.

Outil magique de la BCE

La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, redouble d’efforts pour parvenir à un accord sur un nouvel outil de crise encore incomplet, ont déclaré des sources proches du dossier. Deux jours avant la décision de jeudi, les décideurs politiques ont encore du travail à faire pour parvenir à un accord sur une mesure susceptible d’endiguer la spéculation du marché sur les membres les plus faibles de la zone euro. Les responsables débattent de l’instrument parallèlement à la question de savoir s’il faut effectivement rejeter les prévisions antérieures pour une hausse des taux d’intérêt d’un quart de point et fournir le double de cette taille. Une augmentation plus importante pourrait faire partie du compromis dans les négociations sur l’outil de crise.

DISCLAIMER

L’attention est expressément attirée sur le fait que tout investissement présente des risques, les investissements réalisés pouvant évoluer à la hausse ou à la baisse. Les performances passées ne constituent aucune garantie pour l’évolution future. Mind Your Cash n'est pas responsable des décisions d'investissement prises par ces abonnées et le contenu de cette vidéo, ainsi que d'autres ressources liées, ne comportent pas des conseils d'investissement. Le contenu de Pavel KAREPIN et de Projet Mind Your Cash sont destinés exclusivement à des fins pédagogiques, éducatives et informatives. Il ne s’agit en aucun cas d’une recommandation pour acheter ou vendre un instrument financier particulier. Trader les futures, les indices, les actions, les devises… peut comporter un risque de perte et ne convient pas à tous les investisseurs. Vous devez être conscient(e) des risques associés aux marchés financiers avant d’investir.

0 commentaires publiés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Premium

Accédez à encore plus de contenu en devenant membre Premium

CLub Option Invest

Le club d'apprentissage des stratégies d'investissement...

Rejoignez nous sur Télégram

Plus de contenu, plus d’échanges, une communauté de plus en plus nombreuse chaque jour…

Derniers articles

COVID-chaos en Chine et le Black Friday

TotalEnergies: Pourquoi je prends mes PROFITS ?

Zero-COVID fait son retour en Chine

Articles similaires

Zero-COVID fait son retour en Chine

Zero-COVID fait son retour en Chine

La Chine a déclaré les assouplissements sur sa politique COVID-zéro il y a quelques jours et déjà c’est le moment pour faire une marche arrière. Cela met en avant le manque de contrôle sur la ...
L’explosion des prix se stabilise!

L’explosion des prix se stabilise!

Les marchés sont en plein rebond. Ce rebond a été renforcé par des bonnes statistiques des PMI aux États Unis qui servent aussi d' indicateur de l’inflation. Paradoxe est que FED refroidit les ...
Share This