La Bourse ne s’en sort toujours pas…

Le temps que le pic de l’inflation n’est pas passé, il est difficile d’envisager un changement durable de la tendance. Les statistiques publiées en Allemagne la semaine dernière ne laissent entrevoir aucune embellie dans l’immédiat. Donc les hausses possibles des marchés je ne vois que comme des phénomènes techniques.
Le secteur de luxe que j’ai commencé à regarder n’a pas fini sa correction selon moi. Ce secteur aux forts MOAT fait face aux défis sans précédents: à la fois la Russie-Ukraine et la politique zéro COVID en Chine. Les deux sont d’énormes marchés pour les majors du secteur du luxe.

Saxo Bank: Il y a encore quelques semaines de cela, les opérateurs étaient focalisés sur le risque de stagflation (qui reste probable dans certaines économies développées). Désormais, ils craignent de plus en plus la récession. Tant que les marchés n’auront pas été rassurés sur la trajectoire macroéconomique, il est vraisemblable que les séances dans le rouge vont continuer de s’enchaîner. Il y aura, ici et là, des rebonds techniques. Mais tout porte à croire que ce sera éphémère. Chez Saxo Banque, nous considérons que ce qui est certainement le plus dommageable pour l’économie mondiale est la politique zéro Covid stricte en Chine. Il semble probable que l’activité économique soit déjà en contraction. C’est un coup violent pour le PIB mondial puisque la Chine représente plus de 30% de l’impulsion de croissance (plus que la zone euro et les Etats-Unis !). Nous estimons que le risque de récession s’accroît. Pour autant, ce n’est pas encore notre scénario central. Il faudra certainement attendre encore quelques mois pour l’ajuster et savoir avec exactitude comment les marchés financiers vont réagir sur le long terme à la normalisation brutale de la politique monétaire, particulièrement aux Etats-Unis. Entre-temps, l’enjeu pour les investisseurs est de faire preuve de flexibilité (c’est la même situation pour les gérants, en ce moment). Il faut se porter sur les secteurs résilients. Nous restons convaincus que la logistique en fait partie.

(Sources: Bloomberg, Saxo Bank, NYT)

Orpea, vers une catastrophe boursière?

Le groupe de maisons de retraite Orpea a dégringolé de près de 30% la semaine dernière en bourse. La chute atteint 72% depuis le début de l’année. Une nouvelle crise touche l’opérateur. En février, il a été accusé d’allégations de mauvais traitements systématiques, de maltraitance des patients et de négligence en matière d’hygiène afin de maximiser les marges bénéficiaires. Plusieurs enquêtes sont en cours. S’ajoute à cela une suspicion d’abus de biens sociaux. La semaine dernière, Mediapart et Investigate Europe ont révélé l’existence d’une société financière parallèle à Orpea, basée au Luxembourg, qui a accumulé 92 millions d’euros d’actifs et réalisé des opérations financières douteuses. Il y a quelques semaines de cela, Orpea a réussi à obtenir 1,73 milliards d’euros de financements auprès de plusieurs banques pour faire face à l’augmentation des coûts (frais juridiques) et à des échéances de dettes. Pour l’instant, le risque de faillite est limité. Sans surprise, l’entreprise a annoncé qu’elle ne verserait pas de dividende cette année. Les autres acteurs du secteur, comme Korian, ont pour le moment été épargnés par ce nouveau rebondissement. Korian affiche une baisse du cours de son action d’environ 6% sur la semaine dernière. Mais c’est essentiellement lié au contexte de marché défavorable pour les grosses valeurs moyennes (valorisation au-dessus de 2 milliards d’euros).

Statistiques économiques

Il n’y avait pas beaucoup de statistiques vendredi dernier. Les prix à la production en Allemagne ont de nouveau fortement augmenté en avril, passant de 31,3% sur un an à 33,5%. Ce rebond indique que le pic d’inflation n’est clairement pas encore passé. La situation en Chine éveille de nombreuses inquiétudes. Le président et fondateur du groupe de luxe Richemont, Johann Rupert, a indiqué s’attendre à une contraction temporaire de l’activité. La politique zéro Covid a conduit à la fermeture de près de 40% des magasins du groupe dans le pays. Enfin, l’indice de confiance du consommateur a atteint son plus bas niveau outre-Manche depuis le début des années 70 (une période noire pour l’économie britannique). Il est probable que le pays soit déjà en récession technique.

Bitcoin: Lagarde l’estime à RIEN

La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a déclaré que les crypto-monnaies sont “basées sur rien” et devraient être réglementées pour empêcher les gens de spéculer dessus avec leurs économies. Lagarde a déclaré à la télévision néerlandaise qu’elle s’inquiète pour les gens “qui n’ont aucune compréhension des risques, qui vont tout perdre et qui seront terriblement déçus, c’est pourquoi je pense que cela devrait être réglementé”. Bitcoin lui-même a récupéré d’une faiblesse du week-end pour s’échanger environ 30 000 $.

DISCLAIMER

L’attention est expressément attirée sur le fait que tout investissement présente des risques, les investissements réalisés pouvant évoluer à la hausse ou à la baisse. Les performances passées ne constituent aucune garantie pour l’évolution future. Mind Your Cash n'est pas responsable des décisions d'investissement prises par ces abonnées et le contenu de cette vidéo, ainsi que d'autres ressources liées, ne comportent pas des conseils d'investissement. Le contenu de Pavel KAREPIN et de Projet Mind Your Cash sont destinés exclusivement à des fins pédagogiques, éducatives et informatives. Il ne s’agit en aucun cas d’une recommandation pour acheter ou vendre un instrument financier particulier. Trader les futures, les indices, les actions, les devises… peut comporter un risque de perte et ne convient pas à tous les investisseurs. Vous devez être conscient(e) des risques associés aux marchés financiers avant d’investir.

0 commentaires publiés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Premium

Accédez à encore plus de contenu en devenant membre Premium

CLub Option Invest

Le club d'apprentissage des stratégies d'investissement...

Rejoignez nous sur Télégram

Plus de contenu, plus d’échanges, une communauté de plus en plus nombreuse chaque jour…

Derniers articles

COVID-chaos en Chine et le Black Friday

TotalEnergies: Pourquoi je prends mes PROFITS ?

Zero-COVID fait son retour en Chine

Articles similaires

Zero-COVID fait son retour en Chine

Zero-COVID fait son retour en Chine

La Chine a déclaré les assouplissements sur sa politique COVID-zéro il y a quelques jours et déjà c’est le moment pour faire une marche arrière. Cela met en avant le manque de contrôle sur la ...
L’explosion des prix se stabilise!

L’explosion des prix se stabilise!

Les marchés sont en plein rebond. Ce rebond a été renforcé par des bonnes statistiques des PMI aux États Unis qui servent aussi d' indicateur de l’inflation. Paradoxe est que FED refroidit les ...
Share This