FED Avertit sur la Liquidité. Encore une journée de Chute en Bourse.

Encore une journée animée sur les marchés. Mais globalement cela suit le plan que j’ai décrit dans le dernier Café du Dimanche. Nous nous pouvons légitimement s’attendre à un rebond technique sur le niveau des 4000 sur S&P sans trop d’espoir. En moyen terme ce niveau ne va pas tenir à mon avis et la phase correctionnelle se terminera dans la zone 3400-3800. Je garde pour le moment mes protections avec les Options PUT que j’ai présenté dans Option Invest. Le mouvement baissier sur les cryptos (Bitcoin) est assez violent ce que montre l’envie d’abandonner les actifs à risque. En revanche les marchés d’actions représentent des opportunités. Certaines valeurs de qualité sont largement survendues.

Lors des célébrations de la Victoire dans la II Guerre Mondiale Poutine n’a annoncé rien de nouveau, mais cela ne va pas dire que le risque d’escalade géopolitique a disparu. Tout peut se passer dans les jours à venir car sa guerre est en point mort et l’Ukraine commence à se faire livrer des armes plus puissant que poutine a en disposition.

Avertissement de la FED sur la liquidité est très inquiétant. La dernière chose que nous avons besoin en ce moment – c’est le blocage du système financier.

(Sources: Bloomberg, Saxo Bank, NYT, Reuters)

Saxo Bank: Il faut être réaliste, le cycle baissier en bourse n’est pas encore terminé. Dans ces circonstances, trois stratégies principales sont possibles pour les investisseurs : 1) les actions qui sont en mesure de délivrer une croissance stable (ce qui est mesuré par des variations faibles au niveau de l’EBITDA et une volatilité basse du prix) ; 2) les entreprises qui ont des marges importantes et qui dans les faits ne sont guère plus valorisées que les entreprises qui ont des marges faibles et 3) les actions avec un niveau de dividende élevé. Bien évidemment, une quatrième solution consiste à ” shorter ” le marché (vendre). C’est une option souvent oubliée. Enfin, il faut savoir rester à l’affût des opportunités (bref, rester opportuniste) car certaines valeurs sur le segment des small et mid-caps sont souvent très fortement décotées et, parfois, il y a aussi de belles opérations à la clé (comme Albioma). Rester opportuniste, c’est également avoir conscience qu’à court et à moyen terme les fonds ESG vont certainement afficher des performances médiocres. C’est d’ailleurs déjà le cas. Du fait des biais sectoriels de ces fonds, la sous-performance est marquée depuis quelques semaines (-12,14% pour le label ISR Europe, par exemple). Cela ne veut pas dire qu’il ne faille pas être positionné ESG à long terme. Nous avons tous conscience des enjeux liés au changement climatique et à la transition énergétique (le dernier rapport du GIEC est d’ailleurs effrayant). En revanche, à court terme, cela signifie perdre plus d’argent qu’en étant simplement positionné sur un ETF répliquant n’importe quel indice. Ce n’est pas pertinent.

Avertissement de la Fed

La Réserve fédérale a mis en garde contre la détérioration des conditions de liquidité sur les principaux marchés financiers dans un contexte de risques croissants liés à la guerre en Ukraine, de resserrement monétaire et de forte inflation. “Bien que la récente détérioration de la liquidité n’ait pas été aussi extrême que lors de certains épisodes passés, le risque d’une détérioration soudaine et significative semble plus élevé que la normale”, a déclaré la banque centrale américaine dans son rapport semestriel sur la stabilité financière. La Fed est sur la bonne voie pour donner suite à la hausse d’un demi-point des taux d’intérêt de la semaine dernière avec des augmentations supplémentaires d’un demi-point à chacune de ses deux prochaines réunions politiques.

La Chute Boursière se poursuit

La baisse de Wall Street s’est étendue sur une sixième semaine hier, au milieu de nouvelles données sur les exportations chinoises et des inquiétudes concernant une économie mondiale qui a été battue par une inflation élevée, des taux d’intérêt en hausse et une chaîne d’approvisionnement défectueuse. Le S&P 500 a chuté de 3,2 % et les prix du pétrole ont chuté de plus de 6 %. Les actions en Europe et en Asie ont également plongé.

La baisse fait que les actions approchent d’un marché baissier, le terme de Wall Street pour une baisse de 20% ou plus par rapport aux sommets récents. Les investisseurs ont de nombreuses raisons de reculer : la hausse des prix et des taux d’intérêt ne manquera pas de nuire à la consommation aux États-Unis, tandis que la guerre en Ukraine et les blocages en Chine entravent l’approvisionnement mondial et exacerbent l’inflation.

Sanctions contre la Russie

Le Premier ministre italien Mario Draghi s’apprête à rencontrer mardi à la Maison Blanche le président américain Joe Biden, déterminé à soutenir les sanctions malgré la dépendance de son pays à l’énergie russe. Il fait pression pour que l’UE interdise les importations de pétrole russe et a soutenu l’envoi d’armes lourdes en Ukraine – ce à quoi une grande partie de sa coalition au pouvoir a résisté au milieu des liens historiquement forts de l’Italie avec la Russie. Le changement d’avis de Draghi – il discutait de l’augmentation des approvisionnements en gaz de la Russie avant l’invasion – survient après qu’il a été horrifié par la brutalité de la guerre, selon une personne familière avec sa pensée. Il a également été piqué par les critiques après s’être opposé à l’expulsion de la Russie du système de paiement bancaire international SWIFT.

Les discussions du Premier ministre Viktor Orban avec le chef de l’Union européenne sur les propositions de sanctions sur les importations de pétrole russe ont fait “quelques progrès”, bien que de nouvelles discussions soient nécessaires pour apaiser les préoccupations de la Hongrie en matière de sécurité énergétique, selon le ministre des Affaires étrangères du pays. Orban bloque les sanctions de l’Union européenne, citant la dépendance de la Hongrie à l’énergie russe. L’UE a assoupli ses propositions de sanctions sur les exportations de brut russe – le bloc abandonnera l’interdiction prévue des navires appartenant à l’UE transportant des fournitures russes après les objections de membres, dont la Grèce. Le pétrole a prolongé sa plus forte baisse en plus de cinq semaines.

DISCLAIMER

L’attention est expressément attirée sur le fait que tout investissement présente des risques, les investissements réalisés pouvant évoluer à la hausse ou à la baisse. Les performances passées ne constituent aucune garantie pour l’évolution future. Mind Your Cash n'est pas responsable des décisions d'investissement prises par ces abonnées et le contenu de cette vidéo, ainsi que d'autres ressources liées, ne comportent pas des conseils d'investissement. Le contenu de Pavel KAREPIN et de Projet Mind Your Cash sont destinés exclusivement à des fins pédagogiques, éducatives et informatives. Il ne s’agit en aucun cas d’une recommandation pour acheter ou vendre un instrument financier particulier. Trader les futures, les indices, les actions, les devises… peut comporter un risque de perte et ne convient pas à tous les investisseurs. Vous devez être conscient(e) des risques associés aux marchés financiers avant d’investir.

0 commentaires publiés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Premium

Accédez à encore plus de contenu en devenant membre Premium

CLub Option Invest

Le club d'apprentissage des stratégies d'investissement...

Rejoignez nous sur Télégram

Plus de contenu, plus d’échanges, une communauté de plus en plus nombreuse chaque jour…

Derniers articles

COVID-chaos en Chine et le Black Friday

TotalEnergies: Pourquoi je prends mes PROFITS ?

Zero-COVID fait son retour en Chine

Articles similaires

Zero-COVID fait son retour en Chine

Zero-COVID fait son retour en Chine

La Chine a déclaré les assouplissements sur sa politique COVID-zéro il y a quelques jours et déjà c’est le moment pour faire une marche arrière. Cela met en avant le manque de contrôle sur la ...
L’explosion des prix se stabilise!

L’explosion des prix se stabilise!

Les marchés sont en plein rebond. Ce rebond a été renforcé par des bonnes statistiques des PMI aux États Unis qui servent aussi d' indicateur de l’inflation. Paradoxe est que FED refroidit les ...
Share This