Mon BIG SHORT et le retour du COVID en Europe

Comme j’ai écrit hier sur Telegram j’ai décidé d’ouvrir une position Short spéculative via une options PUT sur l’indice CAC 40. Ma position expire en Juin 2022 donc elle est de moyen terme. Mon raisonnement est celui présenté dans le dernier Café du Dimanche.

Il est difficile de parler de la Bourse en ce moment et je suis persuadé que le fondamental macro a peu d’influence sur les marchés par rapport aux actualité de la guerre en Ukraine. Le sentiment est également impacté par les craintes de la politique monétaire plus restrictive que prévu de la part de la FED. Il y a des dossiers intéressants à investir en ce moment, mais le fond macro et géopolitique est tellement perturbé que je ne le considère par comme une opportunité et surtout à des niveaux actuels des marchés qui ne price presque aucun des risques pourtant réel déjà. En plus à mes préoccupation COVID-19 fait son grand retour en Europe, le sujet que nous avons un peu oublié, et pourtant……

Saxo Bank: Il y a eu un regain de la volatilité sur la séance d’hier alors que les investisseurs intègrent les commentaires hawkish de Brainard à la FED concernant la réduction du bilan à venir ainsi que l’étude des sanctions supplémentaires de l’UE contre la Russie. Il y a beaucoup trop d’incertitudes sur le marché et les investisseurs comme les banques centrales tentent de mesurer l’impact économique du conflit en Ukraine et les effets sur la politique monétaire. L’attention se portera ce jour sur les minutes de la FED et la guidance concernant la série de hausse des taux et la réduction du bilan à venir. Les principaux indices se heurtent à des niveaux techniques importants et il en faudra davantage pour s’installer durablement sur et au-dessus des niveaux actuels.

(Source: NYT, Bloomberg, Saxo Bank)

COVID-19

Les infections à Covid-19 en Angleterre ont atteint leur plus haut niveau en mars depuis le début de la pandémie, entraînées par la sous-variante omicron BA.2 et la diminution de l’immunité chez les personnes âgées, selon une nouvelle étude. Pendant ce temps, les cas quotidiens de Covid en Chine ont dépassé les 20 000 mardi, en raison de la flambée des infections à Shanghai, où les autorités locales construisent la plus grande installation d’isolement de fortune au monde pour aider à contenir l’épidémie là-bas. Aux États-Unis, l’administration Biden est tenue de payer à Pfizer près de 5 milliards de dollars pour les pilules qu’elle a déjà commandées pour traiter le Covid-19.

Guerre en Ukraine

La nouvelle stratégie de la Russie devient claire : elle déplace ses forces vers la région orientale du Donbass tout en bombardant de grandes villes comme Kharkiv au nord et Marioupol au sud pour maintenir les forces ukrainiennes liées. Prendre le contrôle du Donbass est un objectif essentiel pour le président Vladimir Poutine. Cela diviserait en fait une partie de l’est de l’Ukraine, et le dirigeant russe pourrait la vendre à son pays comme une victoire. Mais on ne sait pas si la Russie peut réussir, même avec ses objectifs radicalement réduits. Selon l’Institute for the Study of War, un groupe de réflexion de Washington, les forces russes menant des assauts frontaux à l’est font “peu ou pas de progrès” et sont confrontées à des problèmes d’approvisionnement et à une baisse du moral. Les troupes russes redéployées vers l’est auront besoin d’importantes réparations d’équipement et de nouveau matériel, ont déclaré aujourd’hui les services de renseignement de la défense britannique.

S’adressant hier au Conseil de sécurité de l’ONU via une liaison vidéo, Volodymyr Zelensky, le président ukrainien, a accusé la Russie d’une litanie d’horreurs et s’est demandé si un organisme mondial qui ne prend aucune mesure pour arrêter une guerre sert à quelque chose. Une vidéo fournie par le gouvernement de Zelensky montrait certains des centaines de cadavres retrouvés éparpillés autour de la ville de Bucha, au nord-ouest de Kiev, après le retrait des forces russes la semaine dernière – des corps gonflés et calcinés de civils, y compris des enfants. Certaines victimes, les mains liées, avaient reçu une balle dans la tête. La Chine s’est abstenue de critiquer la Russie, affirmant que le Conseil de sécurité devrait attendre que les enquêtes établissent les faits en Ukraine. Les divisions sur la guerre sont apparues essentiellement inchangées depuis le 26 février, lorsque 11 des 15 membres du Conseil de sécurité ont voté pour une résolution condamnant l’invasion de la Russie ; La Russie a opposé son veto à la mesure et trois autres se sont abstenus.

Nouvelles sanctions contre la Russie

Les États-Unis, l’UE et le G7 se coordonnent sur une nouvelle série de sanctions contre la Russie, y compris une interdiction américaine d’investir dans le pays et une interdiction européenne des importations de charbon – un gros pari pour l’Europe. Cela fait suite à des allégations de meurtres de civils et d’autres atrocités dans des villes ukrainiennes abandonnées par les forces russes en retraite. Moscou a rejeté les allégations de crimes de guerre. Les gouvernements prévoient d’augmenter les sanctions contre les institutions financières et les entreprises publiques russes, et sanctionneront des responsables russes non spécifiés et les membres de leur famille.

FED – réduction du bilan

Le gouverneur de la Réserve fédérale, Lael Brainard, a qualifié la tâche de réduire les pressions inflationnistes de «primaire» et a déclaré que la banque centrale augmenterait régulièrement les taux d’intérêt tout en commençant la réduction du bilan dès le mois prochain. Le FOMC “poursuivra le resserrement méthodique de la politique monétaire par une série de hausses de taux d’intérêt et en commençant à réduire le bilan à un rythme rapide dès notre réunion de mai”, a déclaré Brainard. La perspective d’une forte réduction des avoirs obligataires de la Fed, qui ont été constitués pendant la pandémie pour amortir le coup de Covid, a déconcerté les marchés mondiaux.

DISCLAIMER

L’attention est expressément attirée sur le fait que tout investissement présente des risques, les investissements réalisés pouvant évoluer à la hausse ou à la baisse. Les performances passées ne constituent aucune garantie pour l’évolution future. Mind Your Cash n'est pas responsable des décisions d'investissement prises par ces abonnées et le contenu de cette vidéo, ainsi que d'autres ressources liées, ne comportent pas des conseils d'investissement. Le contenu de Pavel KAREPIN et de Projet Mind Your Cash sont destinés exclusivement à des fins pédagogiques, éducatives et informatives. Il ne s’agit en aucun cas d’une recommandation pour acheter ou vendre un instrument financier particulier. Trader les futures, les indices, les actions, les devises… peut comporter un risque de perte et ne convient pas à tous les investisseurs. Vous devez être conscient(e) des risques associés aux marchés financiers avant d’investir.

0 commentaires publiés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Premium

Accédez à encore plus de contenu en devenant membre Premium

CLub Option Invest

Le club d'apprentissage des stratégies d'investissement...

Rejoignez nous sur Télégram

Plus de contenu, plus d’échanges, une communauté de plus en plus nombreuse chaque jour…

Derniers articles

COVID-chaos en Chine et le Black Friday

TotalEnergies: Pourquoi je prends mes PROFITS ?

Zero-COVID fait son retour en Chine

Articles similaires

Zero-COVID fait son retour en Chine

Zero-COVID fait son retour en Chine

La Chine a déclaré les assouplissements sur sa politique COVID-zéro il y a quelques jours et déjà c’est le moment pour faire une marche arrière. Cela met en avant le manque de contrôle sur la ...
L’explosion des prix se stabilise!

L’explosion des prix se stabilise!

Les marchés sont en plein rebond. Ce rebond a été renforcé par des bonnes statistiques des PMI aux États Unis qui servent aussi d' indicateur de l’inflation. Paradoxe est que FED refroidit les ...
Share This